Accueil > Les Archives > 2014 > 2014

2014

Articles de cette rubrique


Retours sur la Grande Guerre (17) : (2014)

la nuit du caméléon, suite et fin.
lundi 22 décembre 2014 par J.-L. Evard
« C’est par nature, par essence, que les sociétés modernes sont idéologiques » : cette thèse, Raymond Aron l’énonce en avril 1959, lors d’un colloque réuni par l’Institut belge de science politique. En intitulant sa conférence « L’idéologie, support nécessaire de l’action », il accentue encore la valeur (...)


Retours sur la Grande Guerre (16) : (2014)

la nuit du caméléon
lundi 15 décembre 2014 par J.-L. Evard
En août 1914, la guerre « éclate », dit-on. Que nenni ! Tout au plus change-t-elle de cadence et d’extension, de sporadique et locale (1905 : Agadir, Port-Arthur ; 1912-1913 : Andrinople, Belgrade) elle se fait quotidienne, massive et continentale, mais elle rôdait, rampait hantait et maraudait (...)


Retours sur la Grande Guerre (15) : hypnose du politique (2014)

mercredi 10 décembre 2014 par J.-L. Evard
Les quinze derniers mois de la Grande Guerre voient tomber et disparaître les trois dernières grandes dynasties de la vieille Europe. Ces trois monarchies impériales s’effondrent d’un même mouvement, comme si elles manifestaient chacune la même inadaptation foncière aux impératifs de la guerre de (...)


Retours sur la Grande Guerre (14) (2014)

L’après-guerre à répétition
lundi 17 novembre 2014 par Jean-Luc Evard
Qui se flatte qu’il y a des philosophies de l’histoire caracole volontiers à travers les époques, ou les traverse à bride abattue. Nous répétons : « La Guerre de Trente ans », pour évoquer la guerre européenne qui commence en 1914 et s’achève comme guerre mondiale en 1945 pour céder la place, jusqu’en (...)


Retours sur la Grande Guerre (13) (2014)

Fabrication de la classe 1934
samedi 15 novembre 2014 par Jean-Luc Evard
Le 27 novembre 1914, le 3e Bureau de l’État-Major des armées adresse aux généraux commandant les corps d’armée sur le front la note de service suivante : La guerre de « Nation Armée » que nous soutenons et qui doit maintenir la France a mis en évidence des conséquences lointaines imprévues qu’il faut (...)


Retours sur la Grande Guerre (12) (2014)

La puissance désenchantée
mercredi 22 octobre 2014 par Jean-Luc Evard
Le XIXe siècle aura mis longtemps à passer. « C’était vraiment la fin du XIXe siècle », note G.-H. Soutou pour qualifier la manière rogue des États-Unis et de l’URSS quand, en novembre 1956, ils contraignent les gouvernements français et anglais à renoncer à contrôler le canal de Suez, et appuient Nasser (...)


Retours sur la Grande Guerre (11) (2014)

Empires et nations
dimanche 21 septembre 2014 par Jean-Luc Evard
Quand elle entend : « guerre mondiale », une oreille vigilante module d’elle-même. Elle pense aussitôt aux différents genres de guerre emboîtés en une seule par l’artifice du langage. Elle y entend, entre autres, la « guerre des mondes » – pas celle de Wells, le récit paraît douze ans avant la Grande (...)


Retours sur la Grande Guerre (10) (2014)

La concurrence des révolutions
lundi 1er septembre 2014 par Jean-Luc Evard
Il y aura bientôt trente ans paraissait aux éditions Suhrkamp, sous le titre factice Kampf, nicht Krieg. Politische Schriften 1917-1919, l’intégrale des textes consacrés à la Grande Guerre par le tout jeune Ernst Bloch – que ses convictions wilsoniennes affichées avaient conduit, au printemps 1917, à (...)


Retours sur la Grande Guerre (9) (2014)

Les noms du pouvoir
vendredi 8 août 2014 par Jean-Luc Evard
Récemment, par allusion à l’effondrement des régimes russe, en février 1917, allemand et autrichien, à l’automne 1918, j’ai noté que la Grande Guerre avait confirmé et la fin de l’âge des « légitimités dynastiques » et l’avènement des « légitimités idéologiques », comme si elle substituait une fois pour toutes (...)


Retours sur la Grande Guerre (8) (2014)

La double hélice
dimanche 27 juillet 2014 par Jean-Luc Evard
Octobre 1917 n’en finira jamais, ce que ne prévoyait pas même John Reed, l’auteur des Dix jours qui ébranlèrent le monde – dix jours : la durée de la dernière des secousses à emporter le régime Kerenski et à assurer aux bolcheviks la prise du pouvoir. Dans leur conviction d’hériter d’une révolution (...)


Accueil | Contact | Plan du site | Statistiques du site | Visiteurs : 20835

Suivre la vie du site Suivre la vie du site Les Archives  Suivre la vie du site 2014   Aide