Les derniers jours de saint Big Bang

vendredi 27 février 2015.

Big bang, cette idole cosmologique de la technoscience, n’en a plus pour très longtemps. Dans les cercles compétents, on prépare les cérémonies de l’abolition et les attendus de la révocation - comme le montre la lecture attentive des écrits d’Aurélien Barrau, astrophysicien en poste à l’Université Joseph-Fourier (Grenoble). Pour aider les experts à hâter la procédure et à prévenir d’autres mésaventures du même type, nous leur proposons ces lignes du jeune Arthur Schopenhauer : "Il n’y a pas plus d’espoir d’atteindre le point d’arrivée de la science que d’en trouver le point de départ ; car l’impossibilité est de plus en plus évidente, soit de ramener un phénomène chimique à un phénomène purement mécanique, soit un état organique à une propriété chimique ou électrique. Les savants, qui recommencent aujourd’hui à s’engager dans cette antique voie d’erreur, se verront bientôt obligés de rebrousser chemin, tête basse et sans mot dire, absolument comme leurs devanciers" (Le Monde comme Volonté et Représentation, I, 7, 1818).


Accueil | Contact | Plan du site | Statistiques du site | Visiteurs : 34249

Suivre la vie du site   Aide