Éditorial


Jean-Luc Evard nous a quittés jeudi dernier après avoir longuement lutté contre la maladie. À soixante-six ans à peine, il laisse FLAVIUS en jachère, tentant, jusqu’au dernier moment de son lit d’hôpital, de poursuivre sa tâche de pédagogue en disséquant, comparant, analysant les faits des hommes et leurs (...)

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Méditation quantique (13)

Puissance de l’irréfléchi
jeudi 23 juillet 2015 par J.-L. Evard
L’élan ardent de ses démêlés avec l’enseignement de Bergson aura fini par conduire Gaston Bachelard dans les territoires de la physique quantique. Il y aura creusé sa place et limé sa griffe d’épistémologue. Il aura assisté à ses préludes, suivi de près les controverses qui agitent les relativistes et les (...)


D’Ankara à Téhéran et retour

Synchronies
mardi 21 juillet 2015 par J.-L. Evard
Les dizaines de morts provoquées hier 20 juillet par une human bomb de l’EIIL à Suruç, en Turquie, à la frontière avec la Syrie, marquent un tournant dans la grande guerre arabo-arabe. Au cœur du théâtre moyen-oriental des opérations de guerre, elles font suite immédiate à l’attaque d’une caserne de (...)


Terre et mer dans la Bible (2)

Jonas, suite et fin
lundi 20 juillet 2015 par J.-L. Evard
Le personnage de Jonas déçoit dès le prélude, tant ses gestes, son humeur, sa distraction, ses sophismes rappellent l’anti-héros, cette figure indispensable à tout grand récit littéraire ou mythique. Jonas déçoit même si bien l’attente créée par son rôle et par sa dignité de prophète, que le lecteur y (...)


Terre et mer dans la Bible (1)

Jonas
mercredi 15 juillet 2015 par J.-L. Evard
Comme les fils croisés du tissu des tapisseries, le texte des monuments de la littérature résulte de l’art virtuose de tramer les leitmotive d’un récit – et de telle manière que, de leurs connexions discrètes, n’apparaisse que le continu des figures présentées à l’imagination, ainsi que le maniement (...)


L’élan de l’hétérogène

vendredi 10 juillet 2015 par J.-L. Evard
Quand, par hommage obvie aux travaux pionniers du Collège de sociologie, nous rappelons aux économistes que le vrai talon d’Achille de leur discipline et de leur pouvoir ne tient qu’à leur oubli de l’hétérogène, nous pointons une évidence qu’ils ne méconnaissent pourtant pas – puisque, par définition, (...)


L’Europe sans son grand espace

lundi 6 juillet 2015 par J.-L. Evard
À l‘heure où, par un effet classique d’accélération, s’enrayent et la logique de chacun des sous-systèmes du grand espace européen et leur réseau commun, une question au moins s’impose à ceux qui l’habitent ensemble : cette paralysie ne sanctionne-t-elle que leur espace-temps, pour des vices constitutifs (...)


Effet de souffle

De l’Isère à Palmyre
dimanche 28 juin 2015 par J.-L. Evard
Comme le savent les artificiers retrouvant, sous le cratère, l’emplacement du fourneau de mine, ou les sapeurs remontant le long de la mèche vecteur de la déflagration qu’ils doivent prévenir, toute bombe, aussi destructrice soit-elle, comporte une part de silence, sa part sans doute la plus (...)


Les Thermopyles de l’euro

Ready made du grand espace
vendredi 19 juin 2015 par J.-L. Evard
1 Au jeu d’échecs est dite « pat » la figure du roi (blanc ou noir) qui, dernier survivant encore mobile de sa couleur, a le trait mais ne peut changer de case sans se mettre en échec. Prévue par les règles, une telle situation entraîne la partie dite « nulle ». Exception pleine de sens : on ne « (...)


to care or not

Tueurs dans la foule
vendredi 19 juin 2015 par J.-L. Evard
De tous les discours de Barack Obama depuis son entrée en fonction, il n’y en aura jamais eu un seul qui ne présentât ce trait piquant, cette particularité, cette inflexion discrète : un timbre hypothétique, très voilé mais constant – empreinte involontaire d’un art oratoire par ailleurs bien maîtrisé, (...)


Méditation quantique (12)

L’accélération eschatologique
lundi 8 juin 2015 par J.-L. Evard
Dans son Ponce-Pilate, paru en 1961, Roger Caillois imagine Judas venant trouver le procurateur romain dès après l’arrestation du Jardin des oliviers et lui exposant les raisons qui rendent nécessaires le jugement et la condamnation à mort. « Le salut du monde dépend de la crucifixion du Christ. Qu’Il (...)

Accueil | Contact | Plan du site | Statistiques du site | Visiteurs : 20835

Suivre la vie du site   Aide